« Parfums, l’inspiration Marrakech » le nouveau-né de Mehdi De Graincourt

« Parfums, l’inspiration Marrakech » le nouveau-né de Mehdi De Graincourt
Advertisements
Au Maroc, tout est parfum! Fleur d’orangers, cèdre, ras-el-hanout, cumin, coriandre, poivre, cannelle, lavande, eucalyptus, menthe sauvage…des senteurs qui ont inspiré les grands créateurs de parfums mais aussi les écrivains, artistes fascinés par cet univers onirique. Certains, subjugués par les senteurs marocaines, se sont installés au Maroc, tels Yves Saint Laurent et Serge Lutens qui y ont trouvé la source de leur inspiration. Mehdi de Graincourt invite ses lecteurs à la découverte du pays des mille et une senteurs.

Entre textes, photographies et croquis « Parfums, l’inspiration Marrakech » invite les lecteurs à découvrir l’univers des parfums, un voyage magique dans le temps et l’espace.

A l‘origine de ce livre, à Marrakech, au Jardin Majorelle, la rencontre de Mehdi de Graincourt avec un petit groupe de jeunes malvoyants. Trouver les mots pour évoquer la beauté, la lumière. L’évidence de l’univers olfactif s’est imposée, d’écrire et décrire. Ainsi est né « Parfums, l’inspiration Marrakech », au Maroc, Royaume des parfums.

Ce livre édité par Malika Editions et réalisé avec le soutien de la Fondation Jardin Majorelle, retrace ainsi les rencontres de Mehdi de Graincourt avec des êtres d’exception, sous des cieux différents et des cultures multiples.

A Marrakech, Mehdi de Graincourt rencontre Paloma Picasso, côtoie Yves Saint Laurent. Serge Lutens depuis plus de trente ans. Privilège unique d’évoquer avec le maître l’infini de ses créations, ses incertitudes, ses exigences, ses avancées, ses reculs, puis l’absolu, l’apothéose, la joie, ivresse de l’aboutissement. Toujours dans la discrétion, la réserve, la modestie des plus grands. Mystique et alchimie.

Citoyen du monde, écrivain et peintre, Mehdi de Graincourt, dans la lignée de son grand-oncle Emile Bernard (1868-1941), fondateur avec Gauguin (1848-1903), de l’école de Pont-Aven, se passionne pour l’art et la spiritualité.

Parmi ses nombreux ouvrages, « Ibn Al Arabi », les révélations de Fès et Marrakech, biographie du soufi andalou des XIIe et XIIIe siècles, est une référence. Ainsi que « Leur Maroc », regard d’écrivains, artistes, voyageurs, venus d’ailleurs. « Chairman » de la Fondation internationale « Rose David for Modern Arts », ses œuvres figurent dans les plus prestigieuses collections privées de par le monde. L’auteur maintient vivants les liens qui ont toujours uni les Graincourt au Maroc.

Pour rappel, Malika Editions est une maison d’édition indépendante, ouverte sur le monde et spécialisée dans les beaux-livres sur le patrimoine historique et artistique du Maroc avec un catalogue qui s’est depuis peu enrichi d’une collection dédiée à la scène contemporaine culturelle africaine.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *