Projection du film « Riceboy sleeps » du Canadien Anthony Shim"/>

Projection du film « Riceboy sleeps » du Canadien Anthony Shim

Projection du film « Riceboy sleeps » du Canadien Anthony Shim
Advertisements

Le film « Riceboy Sleeps » du réalisateur canadien Anthony Shim, a été projeté mardi dans le cadre de la compétition officielle de la 19ème édition du Festival international du film de Marrakech, organisée jusqu’au 19 novembre sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Ce long métrage de 117 minutes retrace l’histoire de So-young, une mère célibataire immigrée d’origine coréenne qui élève son fils, Dong-hyun, dans une banlieue canadienne. Bien décidée à lui offrir une vie meilleure que celle qu’elle a laissée derrière elle, So-young fait de son mieux pour surmonter le racisme auquel ils sont confrontés.

L’adolescent s’intéresse de plus en plus à ses racines, et en particulier à son défunt père, sujet que sa mère refuse d’aborder. Quand les relations entre la mère et le fils se tendent, ils rentrent tous les deux en Corée pour la première fois, avec l’espoir de conjurer leur sort.

Dans sa brève allocution à l’occasion de cette avant-première, le réalisateur et cinéaste du film a tenu à faire ses remerciements et à exprimer sa gratitude à l’ensemble des organisateurs du festival, se félicitant de la sélection de son œuvre cinématographique à la compétition officielle de cet évènement international.

Né à Séoul, Anthony Shim émigre à Vancouver avec sa famille au début des années 1990. Au lycée, dans un cours d’art dramatique, il se découvre vite une passion pour les histoires et poursuit par la suite une carrière d’acteur. En vingt ans, il participe à plusieurs dizaines de projets.

Il est le cofondateur et directeur artistique du Blind Pig Theatre et le cofondateur et co-programmateur de Railtown Lab, une organisation dont le but est de soutenir le développement de projets théâtraux. Anthony Shim enseigne le jeu d’acteur au très réputé Railtown Actors Studio et en Master à la Vancouver Acting School.

Quatorze longs-métrages sont en lice pour décrocher « l’Étoile d’Or » dans le cadre de la compétition officielle du 19ème Festival International du Film de Marrakech.

Outre « RICEBOY SLEEPS » de Anthony Shim, les films en compétition sont : « LE BLEU DU CAFTAN » de la réalisatrice marocaine Maryam Touzani, « ALMA VIVA » de Cristèle Alves Meira (Portugal), « ASHKAL » de Youssef Chebbi (Tunisie), « ASTRAKAN » de David Depesseville (France), « AUTOBIOGRAPHY » de Makbul Mubarak (Indonésie) et FARAWAY SONG (Cañçao ao Longe) de Clarissa Campolina (Brésil).

Sont également en lice, « RED SHOES » (Zapatos rojos) de Carlos Kaiser Eichelmann (Mexique), « PETROL » d’Alena Lodkina (Australie), « SAVAGE » (Amina) d’Ahmed Abdullahi (Suède), « SNOW AND THE BEAR » (Kar ve Ayı) de Selcen Ergun (Turquie), « CHEVALIER NOIR » (A Tale of Shemroon) d’Emad Aleebrahim Dehkordi (Iran), « THE TASTE OF APPLES IS RED » (Ta’am al-tufah, ahmar) d’Ehab Tarabieh (Syrie) et « FOUDRE » (Thunder) de Carmen Jaquier (Suisse).

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *