Marrakech, destination préférée des Français pour la Toussaint

Marrakech, destination préférée des Français pour la Toussaint
Advertisements

Le 1er novembre, les Français marqueront la Toussaint. Dans l’Église catholique, c’est traditionnellement le jour où les saints seraient célébrés, mais à présent, en France, il est largement reconnu comme un jour de commémoration des morts.

Dès le 9ème siècle, la célébration de la Toussaint fut suivie d'une commémoration des morts. En 998, les moines de Cluny ont institué le 2 novembre une fête des morts qui, au XIIIe siècle, est entrée dans la liturgie romaine en tant que mémorial dédié aux défunts (Jour de Toutes les Ames). De nos jours en France, le 1er novembre est un jour férié et il est de pratique courante de commémorer les morts ce jour-là au lieu du 2 novembre.

Pendant des siècles, la coutume était de placer des bougies sur les tombes de proches pour symboliser la vie après la mort. Depuis la fin du 19ème siècle, cependant, il est devenu plus typique que des contributions florales soient placées sur des tombes. Le tableau ci-dessous d'Emile Friant représente une famille française du XIXe siècle en train de placer des fleurs au cimetière.

 

 

Le site de voyage Liligo a conduit une étude qui a indiqué que  Marrakech se positionne en tête des villes que les Français préfèrent  visiter pour les vacances de la Toussaint.

La même source indique ‘‘Les français partent moins en vacances et choisissent des destinations à l’étranger de plus en plus’’, une tendance justifiée par  ‘‘le climat capricieux du mois d’octobre’’.

Les vacances de La Toussaint sont synonymes de réjouissance et de festivités. Du coup, plusieurs hôtels de luxe, notamment le Fairmont Royal Palm Marrakech, met aux couleurs de la Toussaint pour offrir un programme qui permet aux visiteurs de profiter des douceurs du climat dans son cadre idyllique.

 

Pendant la semaine de Toussaint, plusieurs familles tiennent une visite au cimetière. Cependant, la plupart n'ont pas toujours le temps de prendre soins  des tombes tout au long de l'année. Cette situation a incité deux jeunes Montois à créer une entreprise de nettoyage de pierres tombales. Dans un reportage pour RTBF, Cyril et Timothée explique comment fonctionne l’entreprise ainsi que les services qu’ils offrent, en précisant que ce n’est pas juste pour la Toussaint que les clients font recours à leur services, mais aussi pour des occasions spéciaux comme les anniversaires etc… Les deux jeunes hommes sont même conscients en termes de produit qu’ils utilisent, optant pour des produits qui respectent l’environnement.

 

Le cimetière européen de Marrakech remonte à l’époque coloniale et n’est pas très connu auprès des touristes. C’est le dernier lieu de repos de 333 soldats morts en combattant pour les forces françaises libres pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils sont commémorés par un grand obélisque blanc juste à l'entrée.

Mais le cimetière date de la Seconde Guerre mondiale. Il a été créé en 1925 et était le lieu de repos des colonialistes français et des autres résidents étrangers qui souhaitaient un enterrement chrétien. La partie la plus ancienne du cimetière se trouve à gauche de l'obélisque, au moment de l’entrée. Les tombes les plus impressionnantes sont les voûtes familiales situées au milieu du cimetière, au-delà de l'obélisque.

C'est là que se trouve la tombe de Hans Thiemann, un collectionneur de cactus décédé en 2001 et dont la collection a été utilisée pour réapprovisionner la section des cactus du Jardin Majorelle. Il est également le même Thiemann de la ferme Thiemann Cactus juste à l'extérieur de Marrakech, que les touristes peuvent rendre visite.

[Photo credit. Daniel Jacobs]

En 1919, lors de la première célébration de l'armistice de 1918, le président Raymond Poincaré et le Premier ministre Georges Clemenceau ont ordonné que toutes les tombes de France soient ornées de fleurs. Ce geste a contribué à cimenter le changement généralisé de coutume.

Aujourd'hui, cette tradition a peu changé, les chrysanthèmes étant de loin la fleur la plus commune, en raison de leur longévité et de leur floraison automnale. Au cours des dernières semaines d'octobre, les supermarchés et les fleuristes détiennent d'importants stocks de chrysanthèmes à cet effet et plus de 25 millions de pots sont vendus en France  chaque année.

Advertisements

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *