L’ambassadeur du Maroc à l’ONU : « le référendum est terminé » concernant la question du Sahara

L’ambassadeur du Maroc à l’ONU : «  le référendum est terminé  » concernant la question du Sahara
Advertisements

Le sens implicite de l’unanimité qui prévaut devant l’appel répété du Conseil de sécurité en faveur d’une solution pragmatique et basée sur un compromis signifie que l’autodétermination et le référendum ont effectivement été écartés comme moyen de progresser concernant la question du  Sahara occidental.

Cette évaluation était au cœur des remarques d’Omar Hilale, l’ambassadeur du Maroc aux Nations unies, lors de sa conférence de presse tenue à l'issue de la réunion du Conseil de sécurité sur le Sahara occidental, le 30 octobre. La réunion du Conseil de sécurité a abouti à l'adoption de la résolution 2494, une démarche que le Maroc a applaudie pour son compromis et son pragmatisme en tant que programme de règlement au Sahara occidental.

«Cette résolution réaffirme avec force les paramètres fondamentaux de la solution politique. Ça indique clairement que la solution doit être réaliste, pragmatique, durable et fondée sur des compromis. Qu'est-ce que cela signifie dans le langage de l'ONU? Cela signifie que les membres du Conseil de sécurité des Nations Unies ont définitivement enterré les revendications «à l'ancienne»… et «obsolètes» d'avant 2007 ». déclara l’ambassadeur du Maroc.

Hilale a expliqué que, conformément aux dernières évolutions de la question, l'autodétermination se réfère à l'expression de soi et à la prise de décision autonome, telle qu'elle est garantie dans des régions comme Laayoune et Dakhla.

Après l'adoption de la résolution 2494, le Polisario a explicitement exprimé son mécontentement vis-à-vis de la nouvelle feuille de route, menaçant de se retirer des négociations à venir de la table ronde. Le front séparatiste voulait que le mandat de la MINURSO soit prolongé de six mois au lieu d'un an; il a vu dans la prolongation d'un an un cas où le Maroc est entrain d’exercer une pression sur le Conseil de sécurité.

En réponse, Hilale a déclaré que la réponse du Front Polisario incarnait la psychologie des personnes qui ont perdu tout espoir en leurs rêves. Il a déclaré que le front, qui rêvait depuis quatre décennies, est enfin conscient du fait qu'il a plus de 40 ans de mensonges et vente de vent et de sable .

 «Ils se mentent depuis quarante ans qu’il y aura indépendance. Il n'y aura jamais d'indépendance. La seule solution est l'autonomie sous la souveraineté du Maroc. Les résolutions du Conseil de sécurité ne parlent pas d'indépendance. "

Advertisements

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *