Di Maio fait l’éloge du Maroc et du roi Mohammed VI durant l’annonce d’une coordination stratégique signée par Le Maroc et l’Italie

Advertisements

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et son homologue italien, Luigi di Maio, ont annoncé la signature d’un accord de coopération stratégique entre Rabat et Rome le vendredi 1er novembre.

L’accord multidimensionnel récemment signé va dans le sens des objectifs du roi Mohammed VI de diversifier les partenariats du Maroc avec l’UE et de renforcer ses liens avec l’Italie.

Le Maroc et l'Italie sont déterminés à développer leurs relations bilatérales, contribuant ainsi au progrès et à la prospérité des deux pays.

Le texte du partenariat stratégique établit des mécanismes, définit les domaines de coopération et renforce la coordination bilatérale sur diverses questions.

Une des priorités du partenariat est de régler pacifiquement les différences et les conflits régionaux tout en assurant la coopération entre l’Afrique et la Méditerranée. Une grande partie de cela concerne le conflit libyen et d'autres menaces émergeant du Moyen-Orient.

Le partenariat entre le Maroc et l’Italie vise à promouvoir le dialogue et la coopération dans la lutte contre le terrorisme, la criminalité internationale et la migration irrégulière.

L’Italie est déjà l’un des principaux partenaires commerciaux du Maroc, mais le nouvel accord renforcera les relations économiques, commerciales et financières entre les deux pays. Le Maroc et l'Italie prévoient des opportunités de croissance dans tous les domaines d'intérêt commun, tels que les secteurs de l'énergie, maritime et industrielle.

Avec la participation d’autres partenaires africains, le Maroc et l’Italie peuvent réaliser une coopération triangulaire visant à renforcer la culture, l’éducation, la recherche et le développement durable.

Au cours d'une conférence de presse qui a suivi ses entretiens avec Bourita, M. Maio a salué le Maroc en tant que partenaire loyal et crédible. La signature du partenariat par Di Maio témoigne  la crédibilité du Maroc sur la scène régionale et internationale,

Le Maroc est un "partenaire recherché par plusieurs pays méditerranéens et ailleurs", a déclaré Di Maio lors de la conférence de presse.

 

La présence d'une importante communauté marocaine en Italie et d'un nombre croissant de touristes italiens au Maroc reflète les relations humaines intenses entre le Maroc et l'Italie, a ajouté M. di Maio.

L'année dernière, plus de 500 000 Italiens ont visité le Maroc, faisant de l'Italie la 4ème plus grande source de touristes internationaux du Royaume.

Di Maio a noté les nombreux intérêts culturels et économiques partagés entre le Maroc et l'Italie et a appelé à un développement accru de la coopération sur ces questions.

Sur le plan politique, le Maroc et l’Italie partagent un intérêt pour la résolution des crises et la gestion des migrations. Le ministre italien des Affaires étrangères a félicité le Maroc pour l'efficacité de ses politiques migratoires, appelant le Royaume à être une source d'inspiration pour l'Union européenne et les pays méditerranéens. De plus, di Maio a félicité le Maroc pour ses politiques énergétiques

L'Italie devrait bénéficier grandement de cette évolution en termes de sécurité et de migration. Pour le Maroc, le partenariat stimulera la croissance économique du Royaume et encouragera la coopération avec les autres pays européens.

Advertisements

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *