Sumitomo et Tanger Med coopèrent pour créer un centre d’exportation pour le Maroc

Sumitomo et Tanger Med coopèrent pour créer un centre d’exportation pour le Maroc
Advertisements

Le grand conglomérat japonais, Sumitomo, est sur le point de renforcer ses investissements au Maroc,.le géant des affaires cherche à tirer le meilleur parti de l’attractivité internationale croissante de ce pays d’Afrique du Nord.

Alors que la Grande-Bretagne est sur le point de quitter l'Union européenne et que le Maroc a récemment signé un "accord de continuité" exempt de droits de douane avec Londres, Sumitomo s'associe à Tanger Med, le port marocain qui vient d'être achevé, pour établir une plaque tournante des exportations vers l'Europe.

«Le Sumitomo corps est en train de faire du Maroc un pôle de production alternatif dans le monde de l'après-Brexit .Tanger Med et Sumitomo ont pour objectif d'attirer les fabricants opérant en Grande-Bretagne à la recherche d'une nouvelle base d'exportation dans l'Union européenne, le divorce du Royaume-Uni à Bruxelles risquant de perturber les échanges." » selon un article d'un journal japonais.

Le rapport a poursuivi en décrivant avec beaucoup d’esprit le Maroc comme «le Mexique de l’Europe», faisant référence aux accords de franchise de droits entre les États-Unis et son voisin latino-américain, ainsi qu’aux énormes transactions commerciales entre les deux pays.

L’initiative, qui implique l’acquisition par Sumitomo de cinq parcs industriels situés près de Tanger, devrait servir d’appât pour attirer un plus grand nombre de fabricants japonais qui souhaitent exporter vers l’Europe. Les expéditions de Tanger Med vers les pays de l'UE peuvent arriver à destination en une semaine, faisant du port marocain une base d'exportation idéale pour les produits à destination de l'Europe.

Les propres investissements du Maroc dans des secteurs clés tels que l’automobile et l’aéronautique en ont fait un marché de choix et une plaque tournante régionale. Avec l'avantage supplémentaire de sa position géographique en tant que passerelle vers différents marchés, le royaume d'Afrique du Nord s'est imposé comme un lieu privilégié pour les investisseurs.

Un diplomate japonais de haut niveau a récemment déclaré qu'un nombre croissant d'entreprises japonaises envisagent le royaume de l'Afrique du Nord, en illustrant la valeur du partenariat entre le Japon et le Maroc. Selon le responsable japonais, les investisseurs japonais considèrent le Maroc comme une «passerelle vers l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient».

Advertisements

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *