Nasser Bourita : Le Maroc est le partenaire africain le plus engagé de la mission de maintien de la paix de la RCA

Nasser Bourita : Le Maroc est le partenaire africain le plus engagé de la mission de maintien de la paix de la RCA
Advertisements

Le gouvernement marocain est étonné par son rôle de premier plan dans la promotion de la paix en République centrafricaine (RCA).

Le Ministre marocain des affaires étrangères et de la coopération africaine et les Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a déclaré que le Maroc était actuellement le partenaire «le plus engagé» de la mission de maintien de la paix en Afrique.

S'adressant à la presse à Rabat le vendredi 15 novembre, à l'issue d'une réunion avec le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour la République centrafricaine (RCA) et chef de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), Mankeur Ndiaye, Bourita a cité les efforts du Maroc en matière de maintien de la paix et de sécurité sur le continent africain et au sein de coalitions dirigées par l'ONU.

"Le Maroc s'engage à participer aux efforts de la communauté internationale pour maintenir et consolider la paix, afin que le royaume soit aujourd'hui le partenaire africain le plus engagé en faveur de la paix", a-t-il déclaré.

Ndiaye s’est rendu au Maroc dans le cadre du «soutien multiforme» du royaume en RCA. Bourita a ajouté que le Maroc avait déployé 762 casques bleus pour soutenir la MINUSCA.

Faisant l'éloge des casques bleus marocains en mission en RCA, le ministre des affaires étrangères marocain a souligné leur succès dans l'établissement de liens de confiance avec les populations locales «indépendamment de leurs affiliations religieuses».

Il a ajouté que le Maroc ne fournissait pas seulement un soutien au niveau de l’ONU mais également au niveau de l’Union africaine, rappelant ainsi l’adhésion du Maroc au Conseil de paix et de sécurité de l’ONU.

Le Maroc a toujours été du côté de son "pays frère", la RCA, et entretient des "relations de coopération denses et variées" avec ce pays africain, a ajouté le ministre marocain.

La visite de Ndiaye intervient juste un jour après que la MINUSCA a rendu hommage à trois soldats de la paix qui ont perdu la vie dans l'exercice de leurs fonctions. Le casque bleu marocain Saad Zghari figurait sur la liste des soldats de la paix.

 

Zghari faisait partie du groupe du 9e escadron blindé des Forces armées royales marocaines (FAR). Il a rejoint les forces de la MINUSCA le 24 mai 2018. Le soldat marocain est mort le 19 juin 2019, alors qu'il n'avait que 24 ans. «Son commandant de contingent se souvient de lui comme d'un soldat brillant, très discipliné, respectueux et fidèle à son devoir de protéger les civils». La MINUSCA a déclaré dans un communiqué.

Depuis la création de l'ONU, le Maroc a envoyé 60 000 soldats dans le cadre de missions de maintien de la paix dans le cadre de 17 opérations dans le monde entier.

Advertisements

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *