L’usine d’ammoniac du groupe OCP au Nigéria sera opérationnelle d’ici 2023

L’usine d’ammoniac du groupe OCP au Nigéria sera opérationnelle d’ici 2023
Advertisements

OCP enverrait de l’ammoniac à l’usine marocaine de Jorf Lasfar, tandis que le Maroc fournirait à l’usine nigériane de l’acide phosphorique pour la fabrication d’engrais.

Le principal producteur de phosphate marocain, le groupe OCP, s'attend à ce que son usine d'ammoniac au Nigeria soit opérationnelle d'ici la fin de l'année 2023, a déclaré un haut responsable de l'OCP, cité par l'agence Reuters.

Le responsable d'OCP Nigeria, Mohammed Hettiti, a déclaré à Reuters que l'OCP construisait une usine d'une valeur de 1,3 milliard de dollars dans le sud-est du Nigeria, où le groupe a déjà identifié des fournisseurs de gaz.

L’usine fait partie du plan d’expansion d’OCP en Afrique. Le géant des phosphates souhaite contribuer au développement durable de l’agriculture africaine et œuvrer à la sécurité alimentaire de la population croissante de l’Afrique.

La société a également partagé des projets d'implantation d'usines en Éthiopie et au Ghana.

L'usine du Ghana produira des engrais sur mesure pour le marché africain et sera opérationnelle d'ici 2024, avec une capacité de 1 million de tonnes. Parallèlement, l’usine éthiopienne aura une capacité de 3,8 millions de tonnes d’engrais d’ici 2025.

L’OCP prévoit d’exporter de l’ammoniac vers l’usine marocaine de Jorf Lasfar par l’intermédiaire de l’usine, qui devrait avoir une capacité annuelle de 750 000 tonnes d’ammoniac et 1 million de tonnes d’engrais. Le Maroc fournira à son tour à l'usine nigériane de l'acide phosphorique pour la production d'engrais, a ajouté Hettiti.

L’OCP fournit 90% de la demande en engrais du Nigéria et a signé l’accord de construction d’usines conclu avec le Sovereign Investment Authority du Nigéria en juin 2018.

Hettiti a ajouté que l'approvisionnement en engrais au Nigeria triplera de 1 million de tonnes à 3 millions au cours des cinq prochaines années.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *