Le secrétaire d’Etat américain Pompeo visite le Maroc pour renforcer les liens américano-marocains

Le secrétaire d’Etat américain Pompeo visite  le Maroc pour renforcer les liens américano-marocains
Advertisements

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo effectuera un voyage diplomatique au Maroc début décembre, comme il l’a annoncé lors d'un point de presse récent.

M. Pompeo a déclaré qu’il envisageait de rendre visite à l’un des plus puissants partenaires des États-Unis, faisant référence au pays nord-africain.

«Je suis impatient de passer en revue le partenariat économique et sécuritaire solide de nos pays et de discuter des futurs domaines de coopération», a-t-il déclaré.

La visite du haut responsable américain fera suite à sa participation au sommet des chefs d'État et de gouvernement des pays de l'OTAN, qui se tiendra à Londres du 3 au 4 décembre. Le président Donald Trump assistera également au sommet.

L’annonce de Pompeo intervient après une récente réunion entre le haut responsable américain et le ministre des Affaires étrangères du Maroc, Nasser Bourita, en octobre.

La réunion faisait partie du dialogue stratégique américano-marocain afin de permettre aux deux hauts responsables de discuter de tous les domaines potentiels des entreprises et des moyens de renforcer les relations diplomatiques entre les deux pays.

Dans un communiqué de presse conjoint publié à l'issue de la réunion, Pompeo a exprimé sa totale satisfaction quant à la "direction" du roi Mohammed VI dans la promotion de "réformes audacieuses et ambitieuses au cours des deux dernières décennies".

Pompeo a également apprécié le "soutien précieux" que le Maroc apporte aux causes de la paix, de la sécurité et du développement.

 

Les États-Unis et le Maroc ont réaffirmé leur volonté d'accélérer les échanges dans le cadre de l'Accord de libre-échange de Rabat et de Washington.

Les deux pays ont signé l'accord le 15 juin 2004. Toutefois, l'accord n'est entré en vigueur qu'en 2006.

L'accord commercial a amélioré la coopération commerciale entre les deux pays.

Les États-Unis ont une forte présence économique au Maroc, représentée par plus de 120 entreprises

Les États-Unis et le Maroc ont lancé le dialogue stratégique pour la première fois le 13 septembre 2012. Au cours des séances de dialogue, des hauts responsables américains et marocains se réunissent régulièrement pour débattre de questions dans quatre domaines principaux: politique, économie, sécurité et affaires éducatives et culturelles.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *