L’ONCF vendra l’hôtel marocain La Mamounia pour réduire sa dette d’un milliard de dollars

Advertisements

La compagnie nationale des chemins de fer marocains, l’ONCF, envisage de vendre l’hôtel de luxe La Mamounia à Marrakech.

La société cherche à vendre l’hôtel à une autre institution publique pour se débarrasser d’une dette d’un milliard de dollars, a annoncé mercredi 20 novembre le directeur général de l’ONCF Rbbii Khlie.

L'ONCF détient 60% des actions de l'hôtel. La Mamounia est considérée comme l'un des édifices les plus prestigieux du pays d'Afrique du Nord.

En février 2019, le gouvernement marocain a privatisé plusieurs institutions publiques.

L'hôtel Mamounia, construit au début des années 20 par les architectes français Henri Prost et Antoine Marchisio, est l'une des nombreuses institutions publiques qui feront partie de l'initiative de privatisation.

Cet hôtel de plus de 150 chambres a accueilli des hommes d’affaires et des personnalités renommées tout au long de son histoire.

L'hôtel comprend des salons marocains, des riads et plus de 60 suites.

Winston Churchill, Hitchcock, Charlie Chaplin, Mick Jagger, Edith Piaf et Jacques Chirac ont tous séjourné à l’hôtel palace.

La Mamounia a récemment annoncé d'importants projets de rénovation, avec une fermeture prévue du 25 mai au 1er septembre 2020 pour mener à bien ces projets.

Pierre Jochem, directeur général de l'hôtel, a déclaré: «Nous attendons avec impatience le défi de voir la Mamounia rénovée, représentant à la fois la journée du jour et une propriété vieille de 95 ans qui a conservé son charme et son patrimoine à travers décennies",

La Mamounia a été rénovée par l'architecte français de renommée mondiale Jacques Garcia en 2009.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *