Le Festival du film de Marrakech 2019 commence aujourd’hui : Tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Le Festival du film de Marrakech 2019 commence aujourd’hui : Tout ce que vous devez savoir à ce sujet.
Advertisements

Le Festival international du film de Marrakech (FIFM) est un événement annuel majeur au Maroc qui vise à récompenser les meilleurs longs et courts métrages marocains et étrangers. Le FIFM est l’un des plus grands événements consacrés au cinéma marocain.

Le roi Mohammed VI a créé le festival en 2001 pour promouvoir les arts et l'industrie du film dans ce pays d'Afrique du Nord. Le FIFM est présidé par le frère du roi, le prince Moulay Rachid.

Le festival 2019, du 29 novembre au 7 décembre, rendra hommage au cinéma australien. L'Australie a produit le premier long métrage de fiction de l'histoire et constitue une source extraordinaire de talent pour Hollywood et abrite certaines des plus brillantes stars du cinéma anglophone, selon les organisateurs du FIFM.

Une délégation distinguée d'acteurs et de réalisateurs australiens se sont rendus à Marrakech pour l'hommage. Naomi Watts, Geoffrey Rush, Ben Mendelsohn, Radha Mitchell et Jack Thompson font partie des participants.

 

Le jury FIFM 2019

Le jury de la 18ème édition du FIFM est composé de neuf personnalités de renommée mondiale, représentant chacune différentes expressions cinématographiques, huit pays et cinq continents.

Le jury décerne les différents prix du festival. La Golden Star 2019 récompensera le meilleur film de la compétition lors de la cérémonie de clôture du 7 décembre.

Le jury de 2019 est présidé par Tilda Swinton, une actrice écossaise primée aux Oscars, connue pour ses rôles dans des films indépendants et des blockbusters.

Swinton est apparu dans plus de 70 longs métrages. Elle a également produit et coproduit des longs métrages et des documentaires depuis 2005.

Martin Scorsese et James Gray comptent parmi les anciens présidents de jury.

Le jury 2019 comprend trois autres femmes: la réalisatrice française Rebecca Zlotowski, la réalisatrice britannique Andrea Arnold et l'actrice franco-italienne Chiara Mastroianni.

Le réalisateur marocain Ali Essafi est également membre du jury, avec le réalisateur afghan Atiq Rahimi.

Les autres membres du jury sont le réalisateur brésilien Kleber Mendonça Filho, l'acteur suédois Mikael Persbrandt et le réalisateur australien David Michôd.

 

Le Maroc dans la gamme FIFM 2019

Le festival s'ouvrira avec une projection de «Knives Out», un film américain du réalisateur Rian Johnson.

La compétition officielle inclura 14 films, dont «The Miracle of the Unknown Saint» du réalisateur marocain Alaa Eddine Aljem. Les 13 autres films en compétition sont:

 “Babyteeth” de Shannon Murphy

 “Bombay Rose” de Gitanjali Rao

‘’The Fever” de Maya Da-Rin

 “Last Visit” de Abdulmohsen Aldhabaan

 “Lynn + Lucy” de Fyzal Boulifa

 “Mamonga” de Stefan Malesevic

 “Mickey and the Bear” de Annabelle Attanasio

 “Mosaic Portrait” de Zhai Yixiang

“Nafi’s Father” de Mamadou Dia

 “Scattered Night” de Lee Jih-young and Kim Sol

“Sole” de Carlo Sironi

“Tlamess” de Ala Eddine Slim

“Valley of Souls” de Nicolas Rincon Gille

En plus des films en compétition, le festival projettera également une série de films de pays du monde entier tout au long de la semaine.

«A Love in Casablanca» d’Abdelkader Lagtaa, «Two Women On The Road» de Farida Bourquia et «Women …And Women» de Saad Chraibi sont quelques-uns des films marocains qui orneront l’écran.

En rendant hommage au cinéma australien, le festival projettera 25 films australiens. Quelques œuvres australiennes de la gamme non compétitive incluent:

“Awakening in Terror” de Ted Kotcheff’

“Mad Max” de George Miller

“Hanging Rock Picnic” de Peter Weir

“Lion” de Garth Davis

“True History of the Kelly Gang” de Justin Kurzel

La FIFM 2019 se terminera avec «Ras el Sana», un film égyptien réalisé par Sakr.

 

La délégation australienne

Naomi Watts, Geoffrey Rush, Ben Mendelsohn, Radha Mitchell et Jack Thompson ne représentent qu'une fraction des 25 membres de la délégation australienne.

Les autres acteurs de la délégation sont Jason Clar, Abbie Cornish, David Wenham, Anthony La Paglia, Greta Scacchi, Aden Young et Richard Roxborough.

La délégation est également composée de plusieurs réalisateurs et producteurs australiens.

Gillian Armstrong, Bruce Beresford, Rolf De Heer, John Duigan, Mirrah Foulkes, Samatha Lang, David Michod, Rachel Perkins, Molly Reynolds, Fred Schepsi et le producteur Jan Chapman devraient tous participer au festival en tant que membres de l'équipe australienne d'élite.

 

L’hommage du FIFM 2019

Les organisateurs de la FIFM ont annoncé que l’invité d’honneur du festival était l’acteur, réalisateur et producteur américain Robert Redford.

Redford, une figure centrale du cinéma américain, a commencé sa carrière à Broadway. Il a commencé à jouer à la télévision à la fin des années 50 et a fait ses débuts au cinéma en 1962 avec «War Hunt».

Redford a d'abord remporté une nomination aux Oscars du meilleur acteur pour son rôle dans «The Scam», un film qui a remporté sept Oscars.

Agé de 83 ans, il a fondé le Sundance Institute et lancé le Festival du film de Sundance en 1981.

Tout au long de sa carrière, Redford a reçu le trophée Lifetime Achievement de la Screen Actors Guild, un Oscar honorifique, le Kennedy Center Honors, un César d’honneur et la médaille Légion d’honneur, la plus haute distinction de France.

En 2016, l'ancien président américain Barack Obama lui a décerné une médaille présidentielle de la liberté.

Le prince Moulay Rachid, en tant que président de la FIFM, a décrit les trois noms restants du cinéma auxquels le festival rendra hommage: le réalisateur français Bertrand Tavernier, l’actrice indienne Priyanka Chopra Jonas et la Marocaine Mouna Fettou.

‘’Les performances de chacun des acteurs ont «un impact significatif sur notre cinéma national contemporain»’’, a déclaré le Prince dans un communiqué officiel.

"J'espère sincèrement que cette édition du Festival international du film de Marrakech apportera de nombreux moments de bonheur, que tous prennent le temps de renforcer les liens qui unissent notre amitié à travers le septième art alors que nous redoublons d'efforts pour envisager un monde plus pacifique.", poursuit le communiqué du Prince.

Advertisements

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *