Le Botswana et le Maroc renforcent leurs liens avec l’arrivée du nouvel ambassadeur à Gaborone

Le Botswana et le Maroc renforcent leurs liens avec l’arrivée du  nouvel ambassadeur à Gaborone
Advertisements

Youssef Amrani, ambassadeur du Maroc au Botswana, a présenté ses lettres de créance au président du Botswana, Mokgweetsi Maisisi, le jeudi 4 décembre.

Amrani partage le souhait du Maroc de renforcer le dialogue politique avec le Botswana et de développer des liens économiques bilatéraux par la coopération.

Lors de sa rencontre avec le président, M. Amrani a transmis les espoirs de progrès et de prospérité du roi Mohammed VI au Botswana ainsi que les meilleurs vœux du peuple marocain.

Le président du Botswana a répondu de la même manière, partageant son respect pour le roi Mohammed VI et louant son rôle dans la promotion de la coopération sud-sud au sein de l'Union africaine.

L'UA est un point d'intérêt commun pour les deux pays qui souhaitent renforcer la coopération et le dialogue au niveau continental.

En août 2019, le président Maisisi a accepté les lettres de créance de Malainin Mohamed Lakhala, un «ambassadeur» de la République démocratique sahraouie autoproclamée (RASD). Ce pays d’Afrique du Sud reconnaît officiellement les prétentions de la république au Sahara occidental, un sujet de discorde avec le Maroc qui considère la région comme une partie de son territoire souverain.

Cependant, le Botswana et le Maroc entretiennent de solides relations diplomatiques depuis 2005, en dépit du mouvement hostile du Botswana.

Advertisements

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *