Un espagnol, atteint de symptômes de la rage, blâme une morsure d’un chat marocain

Un espagnol, atteint de symptômes de la rage, blâme une morsure d’un chat marocain
Advertisements

Un homme s'est enregistré à l'hôpital universitaire de Cruces dans la communauté autonome basque au nord de l'Espagne après avoir montré des signes de nécrose, des tissus corporels mourants, dans son avant-bras. Les responsables de l'hôpital n'ont pas encore confirmé l'origine des symptômes de l'homme, mais Osakidetza, le système de santé public du Pays basque, soupçonne qu'il s'agit d'un cas de rage.

Plusieurs médias espagnols rapportent que l'homme affirme avoir été mordu à l'avant-bras par un chat lors d'un voyage au Maroc en août.

Tenant en considération l’évolution des symptômes de l’individu et de son séjour au Maroc, pays touché par la rage, la situation de son bras peut effectivement être due à une infection à rage.

La rage est une infection virale qui peut être transmise aux humains par des animaux infectés par les piqûres et les égratignures. Le virus cible le cerveau et la moelle épinière. Si elle n'est pas traitée, la rage est mortelle.

Bien que la rage soit présente sur tous les continents à l'exception de l'Antarctique, la maladie est plus souvent transmise aux humains dans les pays en développement d'Asie et d'Afrique. La rage peut être présente à la fois chez les animaux domestiques et la faune.

Les symptômes des infections de la rage chez l'homme apparaissent généralement un à trois mois après la morsure ou l'éraflure. Cependant, des symptômes peuvent apparaître quelques jours seulement après l'exposition au virus.

Les symptômes comprennent la fièvre, l'anxiété, l'hyperactivité, les convulsions et le délire. Au niveau de la blessure, les patients ressentent de la douleur ou une sensation de picotement. Les patients souffrant de la rage peuvent également avoir peur de sentir l'air en mouvement et d'avaler des liquides. Dans certains cas, les patients sont paralysés et tombent dans le coma.

Après l'apparition des symptômes, les patients atteints meurent souvent en une ou deux semaines.

Il y a environ 59 000 cas de rage chez l'homme chaque année dans le monde, selon l'Organisation mondiale de la santé.

En novembre 2018, un touriste britannique est décédé après avoir contracté la rage d'une morsure de chat au Maroc. Public Health England (PHE) a ensuite publié une déclaration avertissant les voyageurs d'éviter tout contact avec les animaux lorsqu'ils voyagent dans des pays touchés par la rage.

«Il s'agit d'un rappel important des précautions que les gens doivent prendre lorsqu'ils voyagent dans des pays où la rage est présente. Si vous êtes mordu, égratigné ou léché par un animal, vous devez laver la plaie ou le site d'exposition avec beaucoup d'eau et de savon et consulter un médecin sans délai », indique la déclaration du  PHE.

Advertisements

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *