L’ISESCO inclut Rabat sur la liste du patrimoine mondial islamique

L’ISESCO inclut Rabat sur la liste du patrimoine mondial islamique
Advertisements

L’Organisation islamique pour l’éducation, la science et la culture (ISESCO) a approuvé la demande du Maroc d’inscrire Rabat, la capitale du pays, sur la liste du patrimoine mondial islamique.

L'organisation a annoncé l'inscription de Rabat sur la liste lors du 11e congrès des ministres de la culture, qui se déroule à Tunis à l'initiative de l'ISESCO.

Un communiqué du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports a déclaré que l'ISESCO avait pris sa décision sur la base d'une proposition présentée par El Hassan Abayba, ministre marocain de la Culture, de la Jeunesse et des Sports. Abayba est également le porte-parole du gouvernement marocain.

Il a fait cette proposition lors du Congrès actuel en présence de l'ambassadeur du Maroc à Tunis, Hassan Tariq.

La déclaration du ministère a cité que la décision vient comme «une reconnaissance du statut historique et de civilisation dont jouit Rabat».

Le communiqué a décrit la ville comme «un patrimoine humain et un lieu de coexistence et d'unité».

Le ministère constate également que la capitale du Maroc incarne la «renaissance moderne» à travers des projets culturels et de développement dans le cadre du programme «Rabat, ville des lumières et capitale culturelle du Maroc».

Les programmes sont en phase avec les spécificités culturelles, faisant de la ville l'une des «capitales africaines et islamiques».

La décision intervient en moins d’une semaine après que l’Organisation des Nations Unies pour la science et la culture (UNESCO) a ajouté le genre musical traditionnel Gnawa du Maroc à la liste du patrimoine culturel de l’humanité le 12 décembre.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *