Les Comores ouvrent officiellement le consulat général à Laayoune au Maroc

Les Comores ouvrent officiellement le consulat général à Laayoune au Maroc
Advertisements

Les Comores ont officiellement inauguré leur consulat général à Laayoune, le mercredi 18 décembre.

Le ministre des affaires étrangères Nasser Bourita a présidé la cérémonie d'inauguration du consulat aux côtés du ministre comorien Souef Mohamed El Amine, selon un raport du  ministère des affaires étrangères.

Cette décision intervient après que Bianrifi Tarmidi, l'envoyé des Comores , a annoncé l'intention de son pays d'ouvrir le consulat à Laâyoune.

Tarmidi a déclaré lors d'un point de presse à Rabat le 13 novembre que «le Maroc et les Comores sont des pays frères».

Les Comores font partie des nombreux pays qui ont affirmé leur soutien constant à l’intégrité territoriale du Maroc et sa position sur le conflit du Sahara occidental.

Le pays a exprimé son soutien au plan d’autonomie du Maroc depuis longtemps, une proposition soumise à l’ONU en 2007 comme solution politique au conflit du Sahara occidental.

Les Comores sont devenues le premier pays à ouvrir un consulat général à Laâyoune, après la Côte d'Ivoire. Le pays ouest-africain a également inauguré un «consulat honoraire» dans la ville du sud en juin.

Les Comores ont cinq consulats à travers le monde avec seulement huit ambassades dans le monde, dont trois en Afrique. Le pays n'a pas d'ambassade au Maroc. Plusieurs autres pays ont exprimé leur intention d'ouvrir un consulat au Sahara, y compris la Gambie.

Le ministre gambien des affaires étrangères, Mamadou Tangara, a déclaré le 12 décembre à Rabat que son pays discutait de «l'ouverture prochaine d'un consulat de la République de Gambie» à Dakhla.

Le responsable gambien a déclaré que l'ouverture de ce consulat aura lieu «dès que possible».

Il a également réitéré le soutien de son pays à l’intégrité territoriale du Maroc.

«Nous travaillerons ensemble pour concrétiser les visions de nos deux chefs d'État», a ajouté Tangara.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *