Un nouveau modèle de commission de développement sollicitera les opinions des citoyens en ligne

Un nouveau modèle de commission de développement  sollicitera les opinions des citoyens en ligne
Advertisements

La Commission spéciale du Maroc sur le modèle de développement (CSMD) adopte une nouvelle stratégie de communication pour impliquer les Marocains, en utilisant une plateforme numérique pour interagir avec la société civile et les citoyens. La stratégie de communication du CSMD s’orientera vers les réseaux sociaux.

Selon la MAP, la CSMD cherche à entendre les partis politiques, les syndicats, le secteur privé et les associations avec un esprit ouvert et constructif. La commission n'a pas encore indiqué via la MAP une adresse Web où les citoyens peuvent enregistrer leurs opinions.

La décision a été prise lors de la réunion plénière de la commission pour discuter de la manière dont elle interagirait avec la société civile, le lundi 23 décembre, à l'Académie du Royaume du Maroc à Rabat.

Par la suite, le comité organisera des réunions sur le terrain avec des citoyens et divers segments de la société marocaine, à partir du 2 janvier.

Le CSMD a également créé une charte de règles sur les obligations de ses membres. En vertu des principes stipulés dans la charte, les membres du comité participeront volontairement, sans compensation ni avantage.

Deux journalistes marocains, Aicha Akalay et Abdellah Tourabi, dirigeront la communication de la commission avec tous les médias.

Dirigée par l'ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, la CSMD est chargée de formuler des recommandations de réformes au Maroc pour résoudre les problèmes actuels de disparité sociale et économique et les lacunes dans l'éducation, la santé, les affaires et l'investissement.

Advertisements

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *