Le Maroc produira un surplus d’agrumes, de produits laitiers et d’oeufs au cours des 5 prochaines années

Le Maroc produira un surplus d’agrumes, de produits laitiers et d’oeufs au cours des 5 prochaines années
Advertisements

Le Maroc devrait produire un surplus important d'agrumes et de produits laitiers entre 2019 et 2025, selon un rapport d’AgriMaroc. Le pays produira 1,5 fois les agrumes et plus du double de la laiterie que les Marocains consomment annuellement.

Le Maroc aura également un excédent de 53% dans la production d'oeufs au-delà des besoins de consommation, 44% dans la production de viande blanche, 41% dans la production de pomme de terre, 20% dans la production de tomate et 18% dans la production de viande rouge.

Simultanément, le pays devrait connaître une pénurie de céréales. Pour augmenter les importations de blé et répondre à la demande de consommation de céréales de la population, le Maroc a annoncé une suspension des tarifs sur le "blé tendre et ses dérivés" pour les quatre mois de janvier à avril 2020.

Plus tôt cette année, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture a annoncé que les précipitations irrégulières au cours des trois premiers mois de l'année «diminuaient le potentiel de rendement» du blé au Maroc.

Le Maroc prévoit également un déficit de production d'huile d'olive par rapport à la consommation. Selon un rapport de 2012 du Conseil oléicole international, 75% des olives marocaines sont transformées en huile d'olive.

Le Plan Maroc Vert a établi des programmes de production d'oeufs, de viande blanche et de viande rouge, qui devraient tous connaître des excédents au cours des cinq prochaines années. Le secteur agricole marocain représente 19% du produit intérieur brut du pays, selon les chiffres du gouvernement.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *