Le secteur automobile marocain sera en concurrence avec la Chine et l’Inde

Le secteur automobile marocain sera en concurrence avec la Chine et l’Inde
Advertisements

Le ministre de l'Industrie, Moulay Hafid Elalamy, estime que le secteur automobile marocain a le potentiel d'être plus compétitif que la Chine et l'Inde.

S'exprimant lors de la 11e cérémonie des Trophées de l'Automobile, Elalamy a déclaré: "Désormais, le Maroc sera, et je pèse mes mots, parmi les pays automobiles les plus compétitifs du monde", a déclaré Elalamy. «Nous sommes aujourd'hui le leader en Afrique. Et c'est derrière nous. Nous devons défier des pays beaucoup plus avancés. »

Autonews a organisé l'événement où la toute nouvelle Peugeot 208 fabriquée au Maroc, fabriquée dans l'usine du Groupe PSA à Kenitra, a remporté la voiture de l'année 2020.

En plus d'exceller dans le secteur automobile, Elalamy a annoncé son intention de se lancer dans de nouveaux défis pour commencer la production de véhicules connectés et développer les écosystèmes automobiles en conséquence.

«Nous anticipons également les technologies de demain. À l'avenir, nous travaillerons davantage sur les véhicules connectés et nous continuerons de construire des écosystèmes dans cette direction », a déclaré le ministre.

Le secteur automobile marocain a réussi à créer des emplois à 116 000 personnes et devrait générer un chiffre d'affaires à l'exportation de 100 milliards de dirhams d'ici 2021.

Elalamy a rappelé que le secteur automobile est le premier secteur d'exportation du Maroc depuis 2016, avec une capacité de production annuelle de 700 000 unités. Les principaux constructeurs de l'industrie automobile sont le Groupe PSA et Renault.

Renault produit 400 000 voitures par an tandis que 100 000 autres voitures fabriquées par PSA verront le jour d'ici 2020 avec un taux d'intégration local de 60%. Le Maroc produit désormais 60% des composants automobiles de PSA. L'objectif est cependant d'atteindre 80%.

Tourné vers l'avenir, le ministre a déclaré: «Le secteur a de bonnes perspectives pour les 20 à 30 prochaines années.»

Pour corroborer ses déclarations, le ministre a fièrement déclaré au public qu'il assiste chaque jour à la cérémonie d'inauguration d'une nouvelle usine.

"Chaque jour, je veux dire chaque jour, j'assiste à l'inauguration d'une nouvelle usine", a-t-il déclaré. L'inauguration la plus récente a été le groupe sud-coréen Hands. La capacité annuelle de la nouvelle installation est de 2 millions de jantes, avec l'objectif d'atteindre 8 millions d'ici 2024. Employant actuellement 350 personnes, Hands portera le nombre de ses effectifs à 1 600 au fur et à mesure de l'évolution de l'activité.

Attirer des investisseurs étrangers dans l'automobile et l'aéronautique fait partie du Plan d'accélération industrielle (PAI) du Maroc établi en 2014. Le PAI vise à générer 500 000 emplois directs et indirects pour relancer l'économie. Elalamy a confirmé les chiffres, arguant qu'ils sont certifiés par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Advertisements

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *