Le Maroc réitère son soutien à la cause palestinienne lors de la réunion de la Ligue Arabe

Le Maroc réitère son soutien à la cause palestinienne lors de la réunion de la Ligue Arabe
Advertisements

Le gouvernement marocain a réitéré son ferme soutien à la cause palestinienne lors de la réunion d’urgence de la Ligue arabe au Caire, en Égypte, le 1er février. Le ministre délégué aux affaires étrangères, Mohcine Jazouli, a représenté le Maroc lors de la réunion. Il a déclaré que le Maroc soutient une "solution juste et durable" qui satisfera les demandes palestiniennes.

"La résolution de la question palestinienne est la clé de la stabilité au Moyen-Orient", a-t-il déclaré.

Le délégué a répété la même déclaration du ministère des affaires étrangères sur le plan de paix négocié par les États-Unis, nommé «l'accord du siècle». Le Maroc "apprécie les efforts de paix constructifs de l'administration américaine en vue de parvenir à une solution durable, juste et équitable à ce problème", a affirmé le responsable marocain.

Le Maroc soutient que la solution devrait garantir les droits légitimes des Palestiniens de parvenir à un État indépendant et souverain avec Jérusalem-Est pour capitale. La solution devrait également permettre aux populations de la région de «vivre dans la dignité, la prospérité et la stabilité», a souligné Jazouli.

Le gouvernement marocain a annoncé qu'il suivait la présentation du président américain Trump sur le plan de paix avec «intérêt». Jazouli a rappelé que le Maroc examinera le plan très attentivement.

Tout en reconnaissant les efforts américains pour résoudre le conflit, le Maroc insiste pour que le statut de Jérusalem soit préservé.

"La décision finale doit être discutée entre les parties conformément à la légalité internationale", a-t-il déclaré.

l’Autorité palestinienne a fermement rejeté le plan de paix après que Trump a dévoilé ses détails le 28 janvier aux côtés du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.Après le discours de Trump, le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré que son pays jetterait le plan dans la poubelle de l'histoire.

Advertisements

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *