Le Maroc dynamise l’industrie navale avec de nouveaux chantiers

Le Maroc dynamise l’industrie navale avec de nouveaux chantiers
Advertisements

Le Maroc devrait acquérir une industrie navale de pointe d'ici 2030, avec un projet de développement des infrastructures portuaires qui coûtera environ 4,5 milliards de dirhams (environ 466 millions de dollars).

Le quotidien  Al Ahdath Al Maghribia a annoncé la semaine dernière que le projet serait lancé après la fin des travaux de construction du chantier naval de Casablanca.

Les sources du journal basé à Casablanca ont ajouté que les nouveaux chantiers navals seront construits à Safi, Jorf Lasfar, Kénitra, Nador et Dakhla. Ceux d'Agadir et de Tan Tan seront réhabilités.

Les chantiers navals accueilleront la construction, le stockage et la réparation de navires militaires, de pêche, de loisirs et de cargaison.

Le projet servira également à maintenir la flotte navale nationale civile et militaire et à développer l'activité de démolition de navires au Maroc pour en faire une source d'approvisionnement importante pour l'industrie sidérurgique nationale.

L’État, l’Agence nationale des ports et des professionnels financeront le projet dans le cadre du partenariat public-privé marocain.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *