Jamaa el Fna . Place d’ordures et de chiens errants

"/>

Jamaa el Fna . Place d’ordures et de chiens errants

Jamaa el Fna . Place d’ordures et de chiens errants
Advertisements

 

 

Une très très brève vidéo montrant la place Jamaa el Fna couverte d’ordures de toutes sortes et traversée par des chiens errants n’a pas le buzz qu’elle aurait dû créer. Mais par contre elle a soulevé l’incompréhension et l’indignation de ceux qui l’ont vue. Postée dans un groupe citoyen attaché à bonne marche des services municipaux et à la bonne notoriété de leur Ville cette image s’est voulue être surtout un constat. Ou un rappel discret à la mairie , attirant son attention particulière sur ses responsabilités élémentaires. Jamais de mémoire de marrakchis vaccinés ou pas on n’a vu une telle désolation. Va-t-on l’imputer au Covid 19 ou à l’incurie des services d’hygiène et de propreté de la Ville ?

On ne conçoit pas comment une telle place soit négligée , abandonnée à son sort.Reconnue Patrimoine Universel, centre de l’animation de la Ville et par conséquent objet de toutes les surveillances ( commissariat de police, arrondissement et bureaux communaux sont aux alentours ) Jamaa el Fna ferait fuir ses visiteurs impromptus de minuit. Serait-elle désertée et fermée la nuit ? N’est-ce pas le meilleur moment pour la nettoyer, lui donner une santé ? Est-il si difficile de lui attribuer un personnel dédié 24h/24h ? La place de Jamaa el Fna ne mérite-t-elle pas un traitement comparable à celui de la place du 16 novembre au Gueliz ? Ou bien veut-on lui faire subir celui de Bab Doukkala, gare routière et station de transport interurbain compris ? 

Où sont passés les défenseurs de l’environnement urbain et les défenseurs autoproclamés du patrimoine de Marrakech et de sa Place Jamaa el Fna ? En congé !

Tout le monde peut prendre des vacances ou aller en compagne électorale. Mais pas Jamaa el Fna. Elle doit accueillir jour et nuit vacanciers,badauds et promeneurs de toutes sortes . Qu’on lui facilite sa tâche par les mesures adéquates , sans équivoque et… sans chiens.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *