La solidarité envers les victimes du séisme se maintient

La solidarité envers les victimes du séisme se maintient

Une campagne d’aide est actuellement en cours, en collaboration avec les coordinations de la société civile des trois villes de Fnideq, Tétouan et Al Hoceima, afin de venir en aide aux zones touchées par le tremblement de terre.

En plus des dons de sang, les habitants de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima se sont associés à une autre campagne de collecte d’aide destinée aux zones affectées dans la province d’Al Haouz. Tanger, en tant que chef-lieu de la région du Nord, se démarque par une mobilisation exceptionnelle de la part des habitants du Nord pour venir en aide aux survivants de cette catastrophe. Depuis le lancement de cette campagne (le lendemain du séisme) jusqu’au lundi 11 septembre, près de 63 camions chargés de dons ont déjà été envoyés des villes du détroit vers les zones sinistrées. Les membres actifs des associations locales ainsi que de simples bénévoles sont à l’origine du succès de cette campagne, en organisant des points de collecte et de chargement de ces camions. Ils sont fiers de la forte affluence des Tangérois aux points de collecte et de chargement des véhicules au cours des derniers jours.

Tous sont mobilisés pour que les dons répondent aux besoins des populations sinistrées. La Fondation Isaaf, qui forme des secouristes, a lancé une nouvelle campagne de collecte de produits de première nécessité pour les victimes du séisme. Selon la même source, cette campagne d’aide est menée en collaboration avec les coordinations de la société civile des trois villes de Fnideq, Tétouan et Al Hoceima, dans le but de contribuer à cet élan de solidarité nationale en faveur des personnes touchées par cette catastrophe naturelle. Les dons collectés, tels que des draps, des couvertures, des denrées alimentaires et des tentes, seront destinés à répondre aux besoins des personnes touchées par le séisme.

À l’instar de Tanger, les habitants d’Al Hoceima, qui ont déjà vécu deux fois une telle catastrophe, témoignent leur solidarité et leur soutien envers les personnes sinistrées, tout comme l’ont fait les Marocains des différentes régions lors des précédents séismes qui ont frappé la ville. Ils ont répondu massivement à l’appel aux dons en nature et financiers lancé par les acteurs associatifs locaux. La célèbre Place Mohammed VI est devenue le point de collecte et de chargement des camions de dons avant leur départ vers la province d’Al Haouz. Les autres villes, telles que Tétouan et Larache, continuent également de contribuer à cet élan de solidarité en envoyant des biens de première nécessité aux zones sinistrées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *