Lamine Yamal conduit le Barça à une victoire aux dépens du Villarreal

Lamine Yamal conduit le Barça à une victoire aux dépens du Villarreal
Le FC Barcelone s’est fait peur mais a fini par l’emporter sur la pelouse de Villarreal (4-3) grâce à Lamine Yamal intenable et un Robert Lewandowski décisif, dimanche lors de la troisième journée du championnat d’Espagne, au terme d’une rencontre pleine de rebondissements .

Les Blaugrana, qui menaient 2-0 à la 15e minute, sont passés proches de la correction mais reviennent à 2 points du Real Madrid, leader invaincu avec 9 points.

Sans Pedri, blessé, ni Raphinha, suspendus, les hommes de Xavi ont parfaitement entamé la rencontre en marquant deux buts coup sur coup.

Les Blaugrana ont pris la tête dès la 12e minute grâce à une tête croisée au deuxième poteau de Gavi, à la réception d’un centre impliquant de Lamine Yamal. Pensant mettre le Barça à l’abri, Frenkie de Jong a doublé la mise trois minutes plus tard après une frappe contrée de Lewandowski.

Mais le sous-marin jaune est revenu à flot sur un corner repris de la tête par son défenseur argentin Juan Foyth, un temps annoncé au Barça, qui a trompé Ter Stegen avec l’aide du poteau (26e). Au terme d’un contre bien mené, l’attaquant norvégien Alexander Sorloth a égalisé en reprenant un centre de Pedraza du gauche à bout pourtant (40e).

L’international espoir espagnol Alex Baena a cru porter le coup fatal aux Catalans en offrant le but du 3-2 au sous-marin jaune (50e) d’une frappe enroulée lieu se loger dans le petit filet de Ter Stegen.

Lamine Yamal intenable 

Vers qui le Barça s’est donc tourné, en l’absence de Pedri, habitué à débloquer la situation lorsque les Catalans en ont besoin ?

Vers Lamine Yamal, 16 ans, toujours aussi virevoltant et déjà passeur décisif sur l’ouverture du score de Gavi.

Bien placé à l’entrée de la surface, le jeune espagnol a envoyé une frappe puissante du droit, repoussée par l’équerre de Jorgensen (56e).

Le gardien danois a repoussé l’échéance en détournant les tentatives de Lewandowski (60e) et Alonso (65e), avant de s’incliner devant Ferran Torres, à peine entré en jeu.

L’international espagnol a égalisé en deux temps du pied gauche (68e), signant un deuxième mais en deux matchs.

Dans ce qui commence à devenir son action fétiche, Lamine Yamal a encore débloqué la situation en rentrant sur son pied gauche à l’entrée de la surface. Malheureux, le jeune ailier a buté sur le montant une deuxième fois, mais Lewandowski avait bien suivi et n’a plus eu qu’à conclure dans le but vide.

Grâce à son premier mais de la saison, l’attaquant polonais a offert les trois points à son équipe, ratant même la balle du doublé à la 91e minute.

« Lamine a encore fait un grand match, il nous a beaucoup aidés. » a déclaré l’entraîneur catalan Xavi Hernández sur Movistar+. « Il a été à l’origine de deux buts et il a beaucoup créé à 16 ans. »

Le Barça est troisième du classement, à deux points du Real.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *