Lancement de la 4è édition de la Caravane « Maroc-Innov »

Lancement de la 4è édition de la Caravane « Maroc-Innov »
Advertisements

Le coup d’envoi de la 4ème édition de la Caravane « Maroc-Innov », a été donné, hier lundi 24 Mai , lors d’une cérémonie tenue à la pépinière des entreprises à Essaouira.

Organisée par la préfecture de la province d’Essaouira en collaboration avec la Fondation de Recherche, de Développement et d’Innovation en Sciences et Ingénierie (FRDISI) cette caravane s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre du programme de la 3ème phase de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), relatif à l’amélioration du revenu et l’inclusion économique des jeunes (2019-2023).

S’exprimant à cette occasion, le secrétaire général de la préfecture de la province d’Essaouira, M. Mohamed Retal, a souligné les nouveautés apportées par les programmes de la phase III de ce chantier Royal de grande envergure, lancé par le Souverain en septembre 2018.

Il a enchaîné en mettant l’accent sur la nouvelle approche adoptée pour la sélection des projets notamment, dans le cadre du programme 3 inhérent à l’amélioration du revenu et l’inclusion économique des jeunes, tout en se félicitant de l’action soutenue et des efforts déployés pour la réussite de ce programme, qui ont été couronnés de résultats probants et positifs, avec la création d’une trentaine d’entreprises.

Le responsable a également relevé qu’un programme ambitieux d’accompagnement et de formation a été mis en place au profit de près de 250 bénéficiaires, notant que les objectifs fixés ont été largement dépassés dans certains volets, grâce à l’engagement et à la mobilisation de toutes les parties prenantes, ainsi qu’à la volonté des bénéficiaires, à travers la proposition de projets ambitieux.

De son côté, le président délégué de la FRDISI, Hicham Medromi, a précisé que cette caravane vise à identifier des porteurs de projets dans les différentes communes de la province d’Essaouira, avec pour objectif de sélectionner 249 projets cette année, afin de les accompagner durant la phase de pré-création.

Cet accompagnement consiste à mieux préparer ces porteurs de projets et à améliorer leurs compétences afin d’approfondir davantage leurs projets avant de les présenter devant une commission composée des représentants des différents services extérieurs concernés dans la province et des partenaires du monde socio-économique, a-t-il expliqué dans une déclaration à la MAP.

L’objectif, a-t-il fait savoir, est de lancer une cinquantaine de projets d’entreprises en 2021, ajoutant qu’à l’issue de cette sélection, les porteurs de projets bénéficieront également du suivi et de l’accompagnement en phase de post-création.

Evoquant le bilan de cette initiative, M. Medromi a précisé que 30 entreprises ont été créées en 2020 qui bénéficient également de l’accompagnement afin de leur faciliter l’accès au marché sur les plans provincial, régional et national, le but ultime étant d’atteindre les objectifs de ce chantier lancé par SM le Roi.

Il a, dans la foulée, salué les efforts consentis par les autorités provinciales pour traduire dans les faits les objectifs ambitieux de ce programme 3 de l’INDH dans les meilleures conditions, créer de la valeur ajoutée et générer des emplois au sein de la province.

Au cours de cette cérémonie, il a été procédé à la distribution de smartphones et de forfaits annuels au profit des jeunes ayant créé leurs entreprises dans le cadre de cette initiative ambitieuse, afin de les aider dans la gestion de leurs projets, notamment en termes de commercialisation et de promotion de leurs produits.

A cette occasion, un exposé a été présenté pour faire la lumière sur les réalisations accomplies dans le cadre de cette caravane et du programme 3 de l’INDH. Ainsi, 43 projets ont été sélectionnés en 2020, dont 30 porteurs de projets ont déjà lancé leurs entreprises.

La Caravane « Maroc-Innov », qui se veut une initiative permettant aux jeunes porteurs de projets de faire étalage du potentiel de leurs idées innovantes, sillonnera trois jours durant différentes zones de la province.

Trois équipes ont été mises sur pied à cet effet. Elles se sont rendues lundi à l’établissement de l’OFPTT et aux centres socio-sportifs à Ait Daoud et au Pachalick de Talmest.

Le 25 mai, la caravane fera escale au siège de la direction provinciale de l’agriculture (DPA), à l’Ecole Supérieure de Technologie (EST) et aux salles de réunions au caïdat de Bizdad et au cercle d’El Hanchane.

Elle se rendra aussi, le 26 mai, aux sièges de la délégation provinciale de l’artisanat et de l’ANAPEC, à la salle de réunions au cercle d’Essaouira et au village du festival de l’arganier à Tamanar (Pachalick de Tamanar).

A noter que cette Caravane est ouverte à toutes les personnes au niveau de la province d’Essaouira disposant d’une idée, d’une initiative, d’un produit ou d’un service qui pourra contribuer à résoudre une problématique de développement, de développement durable ou d’accès aux services dans les différents domaines au niveau de la province.

Elle se veut une invitation aux jeunes âgés de 18 ans et plus pour présenter et concevoir leurs projets en vue de la création de startups dans les différents domaines.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *