Le Conseiller Fouad Ali El Himma au Palais Royal à Fès, mardi dernier.

Le Conseiller Fouad Ali El Himma au Palais Royal à Fès, mardi dernier.
Advertisements

Balayées les rumeurs malhonnêtes et malfaisantes. De la fin du mois sacré du Ramadan à ces derniers jours de la Fête de l’Aid El Fitr , des esprits malveillants, pour ne pas dire ennemis, s’ingéniaient à s’inventer des fausses nouvelles, appelées aujourd’hui fakenews. Colportées avec intentions malveillantes ou retransmises innocemment, ces « information  » n’en demeurent pas moins un manquement de discernement et de rigueur.
Il faut vraiment être insensé, incompétent
et incroyablement incrédible pour colporter et faire croire qu’une haute personnalité de la scène du pouvoir au Maroc a trouvé refuge à l’ambassade du Canada à Rabat . Ridicule.


Mardi 25 mai 2021, il a été mis fin à toutes ces supputations abracadabrantes d’une manière cinglante et solennelle.

Au Palais Royal de Fès, un moment historique où tous les regards étaient fixés sur le devenir socio-économique du pays, les deux conseillers du roi, présentés dans l’ordre protocolaire Omar Azzimane et FOUAD ALI EL HIMMA, sont aux premiers rangs.
Le poids des mots, le choc des images. Une leçon de communication.
On réagit éventuellement aux mouvements erratiques de l’opinion publique et des rumeurs infondées selon la tradition, sereinement et , parfois , avec éclat.
La rumeur ne dicte pas à l’État son agenda.

Étaient rassemblés pour l’occasion de présentation du nouveau modèle du développement du Maroc, tous les grandes personnalités de l’État et du pays :le chef du gouvernement, les présidents de la Chambre des Représentants et de la Chambre des Conseillers, les présidents des institutions constitutionnelles, les leaders des partis politiques représentés au Parlement, le Gouverneur de Bank Almaghrib, le patron des patrons, le secrétaire général du Conseil Supérieur des Oulémas …
Et Fouad Ali El Himma était à sa place. Conseiller du Roi depuis décembre 2011. L’homme orchestre du Souverain, selon Jeune Afrique, ami d’enfance du Roi est bien là . Homme politique dans une autre vie, né à Marrakech le 6 décembre 1962 , l’homme public , il suscite, malgré lui, malgré son entourage, les vagues aléatoires du paysage inconsistant des réseaux sociaux, parfois infiltrés malheureusement par des officines étrangères .

Advertisements

Un commentaire sur “Le Conseiller Fouad Ali El Himma au Palais Royal à Fès, mardi dernier.

  1. D’où la nécessité de faire fonctionner notre propre “filtre digital”… malheureusement, les “fake news” se propagent bien plus vite. Il faut toujours faire le tri entre le vrai du faux… et surtout multiplier les sources d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *