Sous le ciel étoilé de Marrakech, une star du 7ème Art prend son envol

Sous le ciel étoilé de Marrakech, une star du 7ème Art prend son envol
Advertisements

Tout le monde à Marrakech et au delà de sa région connaît Me Sadoq , ancien bâtonnier respecté par ses pairs, juriste éminent, militant des droits de l’homme, acteur associatif, homme de lettres, auteur d’une autobiographie remarquable…Autour de lui, il a su, outre sa carrière de brillant avocat, créer un environnement favorable aux échanges, au dialogue et à la culture.

C’est dans ce contexte intellectuel généreux qu’est née et s’est épanouie sa fille Ghita Sadoq.
Après des études universitaires couronnées par un diplôme de Bachelor in Political Sciences and Public Administration, Ghita Sadoq s’est totalement investie dans la formation d’écriture cinématographique à l’Université de Californie. Et c’est avec la production de John Wick 3 et 4 et avec les majors de Hollywood ( Warner Brothers, Paramount, Netflix) qu’elle développe son talent et ses ambitions artistiques.
À l’instar d’autres grands noms de la scène mondiale du spectacle et des tribunes culturelles qui portent haut l’étendard marocain de leur origine, Ghita Sadoq vient se ressourcer chez elle et prendre son envol.
Nul doute que l’immense capital culturel et intellectuel de son père, Me Brahim Sadoq, et que la magie de sa ville natale, Marrakech, sont un atout et une inspiration susceptibles de permettre à Ghita Sadoq d’aborder , dans de meilleures conditions, son domaine et de se faire une place enviable. À suivre.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *