Un prêt de la BIRD pour un dispositif d’insertion économique des jeunes de la Région Marrakech-Safi.

Un prêt de la BIRD pour un dispositif d’insertion économique des jeunes de la Région Marrakech-Safi.
Advertisements

 

La Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement ( BIRD) , qui a accordé au gouvernement marocain un prêt pour la mise en œuvre d’un projet d’insertion économique des jeunes de la Région Marrakech-Safi, utilisera une partie de ce prêt pour une prestation de service d’assistance. Un travail habituellement mené par les bureaux d’études. Il sera étalé sur 24 mois et son coût est estimé à 2 500 000 dirhams, toutes taxes comprises.
Les parties intéressées ont jusqu’au 8 juillet 2021 pour soumettre leurs offres de service au ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle à Rabat.
Ce marché public obéit, non pas à la réglementation marocaine en la matière , mais aux règles précises de la BIRD, selon la méthode SFQC (Selection Fondée sur la Qualité et le Coût ) et en accord avec les procédures de passation des marchés pour les emprunteurs de la Banque mondiale .

La prestation en question porte sur l’accompagnement « technique » d’un dispositif régional d’observation du marché de travail. Ce dispositif devrait, selon les indications fournies, jouer « un rôle important pour bien comprendre le fonctionnement, les défis et enjeux du marché du travail au niveau de la Région Marrakech-Safi  » Il s’agira en outre , selon les mêmes données , de  » diagnostiquer les besoins en informations et connaissances, de mettre en place un système d’information locale, d’évaluer les mesures et actions prises, de réaliser les diagnostics sectoriels et d’identifier les secteurs créateurs d’emplois et les chaînes de valeurs à opportunités entrepreneuriales, d’étudier l’évolution future des métiers et compétences  »
En fait le but de cette opération est « d’appuyer les acteurs concernés pour la mise en place de mesures spécifiques et adaptées aux conditions de ce territoire ainsi qu’un meilleur ciblage des jeunes chercheurs d’emploi au niveau de la région  » Marrakech-Safi .

Voilà une mission publique de grande ampleur selon nos observateurs, qui n’a pas besoin d’un prêt de la banque mondiale et à ses conditions et qu’il faudra bien rembourser. Est-ce bien justifié de faire appel à la BIRD et à un cabinet d’études privé pour installer un système aux tâches multiples tel qu’annoncés ? Et que deviendra-t-il après les 24 mois prescrits ? Les administrateurs régionales et les organismes économiques territoriaux ont-ils été associés à ce projet tant lors son élaboration que pour sa concrétisation future dans les conditions optimales?
Certes la Région Marrakech-Safi, comme toute autre collectivité territoriale, ne peut qu’apprécier tout ce qui peut faciliter l’emploi et l’insertion économique de ses jeunes. Encore faut-il que ce soit dans la concertation, dans l’intérêt général bien compris et à travers une communication aussi large que possible et à toutes les étapes.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *